Inscriptions


CENTRE DE FORMATION FREDERIC OZANAM


Warang Socé (entre Mbour et Nianing)

BP463 MBOUR

Secrétariat  +221 33 957 19 88

  +221 77 462 79 25

mosenegal@orange.fr


Horaires inscriptions : du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 16h.

Informations générales

Formations professionnelles dispensées

Couture, broderie, entretien du linge › accès niveau d’études 5ème

Menuiserie › accès niveau d’études 5ème

Maçonnerie › accès niveau d’études 5ème

Electricité › accès niveau d’études 3ème

Métiers Hôtellerie et Restauration › accès niveau d’études 4ème

Métiers de l'Audiovisuel * › accès niveau baccalauréat


Chaque section compte 15 jeunes au maximum

Si le niveau d’études correspond à la formation choisie, les inscriptions se font sur dossier à retirer au centre.


Frais d'inscription

Les frais d’inscription et mensualités sont variables selon les formations, à voir au moment de l’inscription.


Coût moyen

Inscription 25 000 FCFA

Mensualités 13 000 FCFA

Ces frais incluent un repas sénégalais par jour pour le déjeuner.


La scolarité débute dans la première quinzaine d'octobre


—◊—


* La formation aux Métiers de l'Audiovisuel est une formation qualifiante (diplôme d'école) sur six mois. Les modalités d'accès, les frais de scolarité et le nombre de place disponibles sont spécifiques. Pour plus de renseignements, contacter le Centre de Formation Frédéric Ozanam au +221 33 957 19 88 ou au +221 77 462 79 25.

Conditions d'admission

  • avoir entre 17 et 30 ans

  • savoir lire, écrire, compter – niveau 5ème minimum

  • s'engager à respecter les règles de fonctionnement du centre

  • participer à toutes les activités scolaires et périscolaires

  • s'acquitter des frais de scolarité

Notions de vie scolaire

Le bon déroulement de l'année passe par le respect de quelques principes au quotidien :

  • le respect de l'autre

  • le respect de l'environnement

  • le respect du matériel et du travail de l'autre

  • l'assiduité et la ponctualité

  • la rigueur et le sens de l'économie

  • l'attention aux autres et le souci du plus faible